Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus ici cacher

Soyons la génération qui stoppe les décès d’enfants liés à la faim
























.
.

QUESTIONS D’ARGENT

Les efforts pour mettre fin à la sous-nutrition infantile ne pourront pas réussir sans plus d’investissements dans l’amélioration des services de soins, dans l’éducation, dans l’eau et l’assainissement et dans la production alimentaire

Permettre à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie, en s’assurant qu’il soit bien nutri, aide l’enfant ; mais aussi des pays et économies entières. Actuellement, seulement 4% de l’aide au développement globale a un impact direct sur la nutrition.

Nous voulons que les bailleurs d’aide et les gouvernements prennent trois engagements en 2016/17 :

1. Le doublement de l’aide à la nutrition d’ici 2020, sur la base d’un chiffre seuil vérifiable

2. Une ligne de budget spécifique pour la nutrition dans les budgets santé nationaux.

3. Tous les bailleurs qui ont pris un engagement financier au Sommet Nutrition pour la Croissance de Londres devraient s’assurer qu’ils sont bien partis pour le remplir.

Il est temps de combler le fossé entre le financement et les besoins.

‘LIRE LE RAPPORT: Financement de la Nutrition : la Pièce Manquante du Puzzle

Voici le plan

1
Dirigeants du monde agissez maintenant
Ensemble, nous pouvons sauver la vie de 2,6 millions d’enfants par an – ceux qui succombent de causes liées à la sous-nutrition chaque année
2
Soutenez les communautés
Les gouvernements peuvent renforcer les capacités des communautés à réduire le nombre d’enfants sous-nutris et traiter ceux qui le sont déjà en assurant un accès aux besoins de base que sont la santé, l’eau et une alimentation saine
3
Chaque enfant à un avenir
Ensemble, chaque année nous pouvons sauver la vie d’1 million d’enfants et s’assurer que plus de 50 millions d’autres ont une chance nous seulement de survivre, mais aussi de s’épanouir

Nouvelles de la campagne

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, quel regard peut-on avoir sur la contribution des politiques agricoles à la lutte contre la malnutrition en Afrique de l’ouest ?